Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2010

La mixité sociale, mon cul!

Au cours d’une courte (jolie, l’allitération, non ?) promenade à Montparnasse – courte car je n’aime pas marcher – je note deux panneaux indiquant la future construction de logements sociaux.
Comment ne comprennent-ils pas que le logement social est antinomique de la mixité sociale, « vous habitez où ? Dans un logement social. - Ah ….. »
Comment ne comprennent-ils pas que la mixité sociale ne se plaque pas artificiellement sur un quartier. Comment ne comprennent-ils pas qu’elle impliquait la cohabitation naturelle de diverses catégories sociales dans une même ville ?
La droite immobilière et la gauche bobo l’ont tuée, la mixité. L’une et l’autre ont expulsé de Paris –oh, sans brutalité ! – ce que l’on appelait le petit peuple de Paris, celui qui blaguait, souriait, chantonnait ou sifflotait. Les nantis de tous bords n’en n’ont plus voulu, pas assez chic, pas assez intellectuel, ce populo.
Alors, de grâce, un peu de décence, ne vous achetez pas une bonne conscience avec la fausse monnaie de la compassion, à moins que ce ne soit de la contrition.

00:01 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mixité, social

Les commentaires sont fermés.