Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2010

Un clan

« Versatiles mes engouements politiques forment une sorte de « catalogo » erratique. J’ai été séduit par le fascisme littéraire, ivrognerie intellectuelle parée des séductions de l’ivresse : m’en a éloigné mon goût du bonheur auquel la lumière et la clarté vont mieux. Le monarchisme et le communisme m’attirent sans que je puisse m'y insérer à cause de leur maillage idéologique et social trop serré. Le sérieux rédhibitoire du gauchisme m’inhibe. Mon penchant pour la facilité m’a entraîné à une conversion incertaine à un socialisme lui-même incertain.

Je rêve d’un clan cimenté par des valeurs individuelles, non moralisatrices, sociales ou marchandes : sens de l’amitié, élégance, fantaisie, légèreté, amour des femmes,... Et, en cas de guerre civile, j’espère avoir le courage de rejoindre les fils de pauvre et de combattre avec eux, car, au-delà de tout, là est mon camp.

Cet égotisme, je n'osais l’affirmer auprès de mes pairs du vivier, de peur qu’il ne le juge dépassé par rapport au freudo-marxisme à la mode, inspirateur de leur propre discours. Je redoutais également, une fois dévoilé, devoir assumer un style demandant plus de chic, voire de bravoure, que la permissivité de l’époque. »

18:07 Publié dans Hussard | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.